Saint-Gouéno, 22330
Bienvenue à Saint-Gouéno, commune française de 660 habitants située dans le département Côtes-d'Armor et la région Bretagne.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Saint-Gouéno.
     
 
 

Saint-Gouéno en bref

Département : Côtes-d'Armor
Code postal : 22330
Population : 660 habitants
Région : Bretagne
Arrondissement : Dinan
Canton : Collinée

Histoire de Saint-Gouéno

Saint-Gouéno vient de saint Gouéno, qui aurait fondé un monastère à Gouesnou (Finistère). Saint Goueznou (en vieux-breton Woednou et en latin S. Godenevus vers 1330) est cité en 884 au nombre des disciples de saint Paul-Aurélien. Il est semble-t-il le fils de Tudoel et a pour frère saint Majan et pour sœur sainte Tudona.
Saint-Gouéno est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plessala. Saint-Gouéno (Saint-Goinou) est cité comme paroisse dès 1279 dans une charte de l’abbaye de Boquen (Anc. év. III, 285). La paroisse est également citée en 1282 dans une autre charte où le seigneur de Bocenit (aujourd'hui Bosny, en Saint-Gilles-du-Mené) engage des dîmes dans la paroisse aux moines de Boquen, en garantit d'un prêt. L'abbaye de Boquen s'est vu confirmer en 1255 la possession du village de Saint-Thia.
Le territoire de la succursale de Saint-Gouéno est diminué de celui de la succursale de Saint-Gilles-du-Mené lorsque celle-ci est érigée par ordonnance du 30 janvier 1839. La paroisse de Saint-Gouéno appartient, sous l'Ancien Régime, au diocèse de Saint-Brieuc et élit sa première municipalité au début de 1790. La commune de Saint-Gouéno subit plusieurs modifications au XIXème siècle :
Elle s’accroît du village de Kerfiac en Plessala (ordonnance du 9 janvier 1828).
Elle s’accroît des villages de Kermené, la Philippaie, le Chauchy, la Ville-de-lait, les Clôtures, Kerouet, le Grand-Cas, le Plat-des-Ogniaux, le Cas du sable, anciennement dans Plessala (ordonnance du 9 janvier 1828).
Elle cède l’enclave de la Villain et du Mautray à Saint-Gilles-du-Mené (ordonnance du 9 janvier 1828).
Elle cède à Collinée les villages de Saint-Thia, la Hautaye, Launay-Moussu, la Viette, les Mintes et les Bignons (loi du 17 mai 1856).
Les habitants de la commune s'engagent activement dans la chouannerie pendant la Révolution sous la conduite de Legris-Duval de Bosny.
source : Wikipedia

Carte de Saint-Gouéno

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.