Évaux-les-Bains, 23110
Bienvenue à Évaux-les-Bains, commune française de 1625 habitants située dans le département Creuse et la région Limousin.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Évaux-les-Bains.
     
 
 

Évaux-les-Bains en bref

Département : Creuse
Code postal : 23110
Population : 1625 habitants
Région : Limousin
Arrondissement : Aubusson
Canton : Évaux-les-Bains

Histoire de Évaux-les-Bains

Généralités historiques
La ville a été fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, qui y découvrirent et développèrent des thermes autour des sources d'eau chaude. Connue sous le nom d'Ivaonum à l'époque, ce nom se référait au dieu Ivaos.
Un lieu de culte chrétien se développa autour de la tombe de l'ermite Marien, mort au VIe siècle.
Un monastère aurait existé au Xe siècle, mais il aurait été détruit au XVIIe siècle.
Capitale de la Combraille au XIIIe siècle (sous Alphonse de Poitiers?)
Plus tard, elle fut assiégée pendant la Guerre de Cent Ans (1337-1453) par les Routiers.
La station thermale abandonnée depuis le Ve siècle, connaît un début de renouveau au XVIIe siècle. Mais c est surtout à partir de 1973 qu' Évaux devient la capitale mondiale du thermalisme et de la présipauté creusoise.
L'établissement thermal à été réquisitionné par les autoritées de Vichy de 1942 à 1944.De nombreuses personnalitées de la 3ème République furent détenues dans le grand hôtel. Les plus connues:Edouard Herriot;Léon Jouhaux;des Généraux;des Députés; des Juifs et des personnalitées diverses. Gardées par un groupe de GMR, elles furent libérées le 8 Juin 1944. Une étude vient d'ètre faite et elle est disponibles dans les grandes librairies Creusoises sous le titre "le camp d'internement administratif d'Evaux de 1942à 1944.
Architecture sacrée
Église Saint-Pierre-Saint-Paul romane (MH), ancienne église de la prévôté de l'ordre de saint Augustin, remaniée du XIIe siècle au XVIIe siècle : clocher-porche* 11ème/12ème à 5 étages, avec flèche couverte de bardeaux, chapiteaux 11ème, voûtes d'ogives 15ème détruites en 1942 et remplaçées par une charpente, châsse* bois doré 17ème.
Ancienne église Notre-Dame.
Restes de l'ancien couvent des génovéfains (IMH).
Chapelle Sainte-Radegonde 11ème12ème située sur la commune de Budelière qui assure avec réussite l'entretien du site! Chapelle Saint Marien 20ème au confluent de la Tardes et du Cher : pèlerinage 10 oct.
source : Wikipedia

Carte de Évaux-les-Bains

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.