Montreuil-sous-Pérouse, 35500
Bienvenue à Montreuil-sous-Pérouse, commune française située dans le département Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Montreuil-sous-Pérouse.
     
 
 

Montreuil-sous-Pérouse en bref

Département : Ille-et-Vilaine
Code postal : 35500
Population : 0 habitants
Région : Bretagne
Arrondissement : Rennes
Canton : Vitré-Ouest

Histoire de Montreuil-sous-Pérouse

Le Manoir de la Faucillonnaie (XVe siècle) et musée rural du Pays de Vitré
La Chapelle de Pérouse (1610)
Le barrage de la Cantache (1995)
Un bourg en forte expansion
Montreuil-sous-Pérouse, Monasteriolum Super Petrosam en latin, est mentionné en 1072 dans le cartulaire de l'Abbaye bénédictine de Saint-Serge d'Angers. Un prieuré est créé à cette époque par l'abbaye fondatrice. Il semblerait qu'un sanctuaire fut construit dès le IXe ou Xe siècle. Seuls d'étroits chemins donnaient accès au bourg et une petite passerelle de bois permettait de traverser la Pérouse.
En 1108, l'évêque de Rennes confirme l'appartenance de la paroisse de Montreuil à l'Abbaye bénédictine de Saint-Serge d'Angers. En 1292, le premier recteur de la paroisse, incarné par Pierre de Vendel, est nommé par l'abbé de Saint-Serge. Pierre Biénassis le succédera en 1302. Le 29 avril 1448, le pape Nicolas V signe un décret pour unir la rectorie de Montreuil à l'église collégiale de Champeaux. Le bourg se composait alors d'un ancien presbytère et la demeure de l'autre prêtre au niveau de l'école privée.
Entre 1510 et 1520, l'église Saint-Pierre a été construite grâce aux dons des deux frères Jean et Tristan de Vendel, les propriétaires du Plessix. D'autres travaux importants ont été effectués au XVIIe siècle. En mars 1589, le gouverneur de Bretagne, le Duc de Mercoeur qui est catholique n'accepte pas que les Baron de Vitré soient protestants. Il fait siège de Vitré durant cinq longs mois et faisant régner la terreur dans les campagnes environnantes. Le 14 août, le siège de Vitré est levé.
À partir de 1250 et jusqu'en 1547, Montreuil appartient aux Comtes de Laval. La paroisse est une des 80 que possèdent les Barons de Vitré. Se succèdent les Rieux-Laval, les Rieux-Coligny, et à partir de 1606 jusqu'à la Révolution: les Ducs de la Trémoïlle.
La Chapelle de Pérouse est contruite en 1610.
La haute bourgeoisie de Vitré fait construire aux XVIe et XVIIe siècle sur tout le territoire montreuillais, de nombreux « logis » qui servaient de maisons de campagne. En 1790, la commune de « Montreuil-sur-Pérouse » devient « Montreuil-sous-Pérouse » et élit son premier maire: Jean Beaugendre, originaire d'Izé (Val-d'Izé) fermier au Grand Feu.
En 1833, le clocher de l'église est en très mauvais état. Le 29 novembre 1833, le clocher s'effondra sur les fidèles présents à la messe du Jubilé de la Rédemption et il y eu 14 blessés plus ou moins graves. La tour-clocher, la nef et le transept sont alors reconstruits. La bénédiction a lieu le dimanche 17 juin 1837 par l'évêque de Rennes. Le nouveau presbytère est inauguré le 22 avril 1850. La voie ferré Vitré-Fougères et la gare du lieu-dit « Gérard » sont inaugurée le 25 août 1867. L'école est inaugurée en juin 1875. La commune construit l'école actuelle située au bord de la rivière en 1943.
Durant les Trente Glorieuses, Montreuil modernise son agriculture et son paysage change avec le remembrement. En 1965, une importante usine d'alimentation pour le bétail s'installe dans le village de Gérard avec 150 emplois environ. À proximité se développe quelques activités artisanales.
En 1985, une salle des fêtes est créée dans le centre-bourg. En janvier 1995, le barrage de la Cantache est inauguré et le remplissage d'eau suit. Il occupe une superficie de 150 ha sur le territoire de Montreuil pour un total de 250 ha.
Depuis une dizaine d'années, Montreuil-sous-Pérouse s'est considérablement développé. De nombreux lotissements paysagers se sont étendus sur les collines environnantes. Le bourg est devenu une commune périurbaine du fait de la proximité de Vitré (Ille-et-Vilaine). La demande est très forte et de nombreux jeunes couples se sont installés. La petite école s'est beaucoup agrandi pour pouvoir accueillir les enfants de cette population nouvellement arrivée.
source : Wikipedia

Carte de Montreuil-sous-Pérouse

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.