Pontault-Combault, 77340
Bienvenue à Pontault-Combault, commune française située dans le département Seine-et-Marne et la région Ile-de-France.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Pontault-Combault.
     
 
 

Pontault-Combault en bref

Département : Seine-et-Marne
Code postal : 77340
Population : 0 habitants
Région : Ile-de-France
Arrondissement : Torcy
Canton : Pontault-Combault

Histoire de Pontault-Combault

Les origines du nom de la Ville
Combault (Combellis) du gaulois « combe » = clairière et de son dérivé « combelle » = défilé, ceci paraît bien avoir été, en effet, la caractéristique du lieu. Pontault (Pontelz) du gallo-romain ou franc « pont » = pont et du germanique « elze » = cours d’eau, donc un pont sur le ru de Morbras. À cette époque, vers 1078, Pontelz se prononçait Ponteauz, de là viendrait la prononciation qui est parvenue jusqu’à nous. Sur d’anciens documents on retrouve diverses orthographes : Pontos, Pontauz en Brye … Berchères vient de « bercheria » = bergeries, et Pontillault est un diminutif de Pontault.
Il est à noter que ces caractéristiques rendent assez difficile la prononciation du nom de cette ville, il semblerait d'ailleurs qu'une pétition visant à modifier le nom de la commune ait été initiée en 1984.
Blasonnement
Le Blason témoigne parfaitement de son histoire. Les éléments qui le composent ont été hérités des principaux personnages qui ont marqué le développement de la commune. Ainsi celui-ci comporte dans le champ, les armes des Blanchet (Lays Blanchet qui fut secrétaire du roi et seigneur de Pontault), seigneurs de la Queue-en-Brie de 1364 à 1410, dont les possessions comprenaient à la fois Pontault, Pontillaut et Berchères. On retrouve un sceau conservé aux Archives Nationales avec ces mêmes armoiries. Les sires de Combault, branche puînée des Bourbon, portaient eux, les trois merlettes au centre de l'écu en signe de leur participation à la croisade. L'écu est timbré de la couronne murale d'or à trois tours crénelées (symbole que portaient les déesses grecques tutelaires des cités). Le bras droit (dextrochère) armé d'argent, héritage du Maréchal Lefebvre, duc de Dantzig, représenté isolément, souligne alors un certain caractère guerrier. Enfin, cet écu est entouré de deux branches de chêne rappelant la flore régionale, et la puissance du seigneur local
Évolution de la commune
La commune fut formée en 1839 par fusion des communes de Pontault et de Combault. L'une des gloires de Combault fut d'avoir eu le Maréchal François Joseph Lefebvre pour maire entre 1813 et 1820. Lefebvre était l'époux de Madame Sans-Gêne, Catherine Hubscher.
L'évolution des la commune depuis le début du XXe siècle est typique des cités pavillonnaires de la banlieue Est de Paris. Les premiers lotissements dans la commune de Pontault-Combault remontent à 1904, date à laquelle l’avocat Reitlinger, propriétaire du château de Combault, vend les premiers terrains face à la gare à un promoteur immobilier. Devant le succès de cette première vente, il cède en 1906 aux frères Bernheim les 70 hectares restants de son domaine, dont une partie revenant au lotissement du Val du Muguet. Les premières ventes commencent en 1910.
Pendant toute l'entre-deux-guerres, ces zones pavillonnaires constituent de nouveaux quartiers qui donnent progressivement un aspect urbain à ce qui n'étaient encore que 2 villages : outre le quartier de la gare, ce sont le Val du Muguet ou encore le Bouquet de Pontault. Mais ces quartiers pavillonnaires sont pour l'essentiel des "lotissements défectueux" : c'est-à-dire sans réelle viabilisation, au réseau de transport sommaire et sans raccordement aux réseaux d'eau, d'égouts ou d'électricité. Il faut attendre en général les années 1950 pour voir une réelle viabilisation de ces quartiers, avec l'aide de la municipalité. Mais à cette époque, la ville subit à nouveau une crise du logement. L'association Emmaüs fait construire en 1954 un lotissement de logements de première nécessité, qui existe toujours : c'est le quartier des Marguerites. Plus tard, à la fin des années 1960, un "petit grand ensemble" est construit au centre de la ville à l'initiative du bailleur social OCIL (organisme chargé de la collecte du 1% patronal).
La commune, qui comptait 15 000 habitants il y a vingt-cinq ans, a largement dépassé aujourd'hui les chiffres fixés par le SDRIF. Ce ne sont pas les grands ensembles qui sont à l'origine de cette explosion démographique, mais deux grandes zones pavillonnaires de 1 200 logements chacune. Elles ont consommé tant de surface que la ville, située dans une des fameuses « zones pyjamas », commence à manquer de terrains constructibles.
source : Wikipedia

Carte de Pontault-Combault

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.