Plélan-le-Grand, 35380
Bienvenue à Plélan-le-Grand, commune française située dans le département Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Plélan-le-Grand.
     
 
 

Plélan-le-Grand en bref

Département : Ille-et-Vilaine
Code postal : 35380
Population : 0 habitants
Région : Bretagne
Arrondissement : Rennes
Canton : Plélan-le-Grand

Histoire de Plélan-le-Grand

Ce sont les moines de l'abbaye Saint-Melaine de Rennes qui construisirent des batîments religieux au Gué près de l'oratoire qui leur avait été donné par Salomon, roi du Comté de Porhoët. Le nom de la paroisse apparaît ainsi dès 843 dans le cartulaire de Redon ; il signifie "la paroisse du monastère" en breton (plou-lan).
Des bas-fourneaux de datation difficile ont été trouvés sur la rive nord-ouest de l'étang du Perray.
Jusqu'à la Révolution française, existait au sud de la commune une sorte de république forme d'autonomie accordée aux habitants de ce secteur qui avaient permis le rachat de leur seigneur retenu par des brigands en Italie. Cette "république du Thélin" a toujours l'allure d'un petit bourg bâti autour de son église. Tout au long du XIXe siècle, l'érection de la section du Thélin en commune a été en question, les habitants de la section s'opposant à ceux du bourg.
Deux prêtres insermentés se cachèrent pendant la Terreur à la ferme de la Touche ; ils sont probablement à l'origine des registres de catholicité clandestins tenus pendant ces années.
Le bourg actuel ne s'est constitué qu'assez tardivement en supplantant progressivement le village du Gué implanté de longue date dans le vallon situé en contre-bas et plus proche de la forêt et des forges.
Deux foires se tenaient à Plélan : à la Saint Yves le 19 mai et le Jour des morts le 2 novembre.
La construction de la nouvelle église devenue vers 1850 trop petite marque le début du déclin de la commune en terme de nombre d'habitants et partiellement du à la perte de rentabilité des fers produits par les forges.
Plélan se nomme Plélan-le-Grand depuis le décret présidentiel de 1920.
Le Gué
Le village du Gué est le lieu de la paroisse primitive constituée autour de la Motte-Salomon où s'élevait au Moyen Âge le château de Judicaël, occupé aussi par le roi Salomon. On peut toujours découvrir les vestiges de la motte féodale, plateforme circulaire de 2,2 m de hauteur, de 58 m de diamètre à sa base, entourée d'une douve d'une dizaine de mètres de largeur et partiellement comblée. La douve se confondait probablement plus ou moins selon la saison avec le terrain marécageux voisin ; elle pouvait être inondée par un ruisseau provenant de l'étang des Glyorels et de l'étang du Pas-du-Houx, rejoignant le bief du moulin. Le nom du village de Plaisance situé à environ 300 m proviendrait du repos qu'y aurait pris le roi dans les moments de calme, avec l'hypothèse d'un souterrain reliant les deux sites et se prolongeant vers le bourg actuel (une excavation se serait ouverte dans une étable à la Ruisselais au XIXe siècle) [1].
Avant son déplacement dans le bourg de Plélan au milieu du XIXe siècle, le marché , "un des plus considérables", se tenait en ce village le samedi matin. Comme les rencontres étaient l'occasion de libations, on a pu dire : « Cet endroit est tout en cabarets ; il n'y a pas une maison honnête » [2] Profitant de l'affluence, les juridictions de Brécilien (ordinaire et eaux-et-forêts) et de Plélan avaient pris l'habitude d'y tenir leurs audiences au même moment. Pour 1767, Guillotin de Corson affirme même que huit juridictions fonctionnaient en ce lieu. L'auditoire et la prison étaient sur le territoire de Paimpont, alors que le pilori ou poteau de justice était dressé de l'autre côté du ruisseau en Plélan, le spectacle des suppliciés devant instruire le public. Côté Brécilien, existaient également une auberge (à l'enseigne de la Croix rouge) et une fabrique de chapeaux. Une chapelle était également à la disposition des marchands et chalands pour recueillir les offrandes et autres expressions de piété.
Le possesseur de la seigneurie de Plélan, Jean-François de Montigny, obtint le 11 février 1778 des lettres patentes l'autorisant à déplacer les marchés et foires sur la lande de Trégu, au nord-est du bourg, sur un terrain assurément plus sain en particulier l'hiver où les eaux avaient tendance à s'accumuler et à rendre les chemins impraticables. Mais, un procès s'ouvrit au parlement de Bretagne suite à la protestation des propriétaires de la forêt et de la juridiction de Brécilien (requête du 6 mars 1780), protestation soutenue par les habitants du village ; les uns et les autres contredisant les arguments du marquis de Montigny avec le soucis d'empêcher la ruine du village ou la diminution de leur influence et droits associés. A la rigueur, convenaient-ils pouvait-on déplacer le marché à quelques pas de là sur « la place du châteaux où se tiennent les anciennes foires, soit sur la place des Mottes en haut de laquelle est le chemin royal ». [3]
Parmi les arguments des opposants qui finalement eurent gain de cause, on relève que « la route serait double pour la multitude de personnes attachées à l'exploitation des forges ».
source : Wikipedia

Carte de Plélan-le-Grand

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.