Sixt-sur-Aff, 35550
Bienvenue à Sixt-sur-Aff, commune française située dans le département Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Sixt-sur-Aff.
     
 
 

Sixt-sur-Aff en bref

Département : Ille-et-Vilaine
Code postal : 35550
Population : 0 habitants
Région : Bretagne
Arrondissement : Redon
Canton : Pipriac

Histoire de Sixt-sur-Aff

Sur les 4300 hectares de cette commune,on y trouve les vestiges de cultes ou de civilisation les plus reculés.
Sixt était déjà habitée il y a 2400 ans ! En effet la commune de Sixt possède plusieurs monuments mégalithiques aux Rochers, à la Châtaigneraie, aux Villozènes ou à Pommery. A Trégaret s’élèvent un tumulus à demi détruit et un menhir avec plusieurs débris, à Villeuneuve un menhir de 3,60 mètres, et à Trohinat un retranchement de terre.
A ces peuples, succédèrent les Celtes ou Gaulois, 500 ans avant Jésus-Christ. Et leurs outils faits de pierre se retrouvaient journellement et au début de ce siècle sous le soc de la charrue. Vinrent ensuite les Romains, peu avant le début de notre ère, qui conquirent tout le pays. Une voie romaine, celle qui reliait Duretie (Rieux) à Condate (Rennes) traverse notre territoire du Sud au Nord. D’ailleurs SIXT ne tirerait-il pas son nom de l’emplacement de la 6ième borne militaire située sur cette voie ? Les Bretons remplacèrent les Gallo-romains et de nombreux villages évoquent encore dans leur dénomination cette époque bretonnante du 9ième siècle : Kercabon, Tréabat, Rangervé, Trégaret… La paroisse de SIXT est citée dès 832. En effet la véritable histoire de SIXT commence avec Saint Conwoïon, auquel Ratuili, Macthiern, seigneur, habitant Lisfao (le Fau aujoud’hui) fit don de l’emplacement qui permit la construction du Monastère de Redon (résidence de plusieurs rois bretons). Et par là même, le rayonnement de l’Abbaye sur l’ensemble du Machtiernat : rayonnement économique, politique mais aussi culturel.
En 835, le roi Nominoë, défait, près de Sixt, au lieu dit « la Bataille » l’armée franque du petit fils de Charlemagne et instaure la Bretagne que nous connaissons.
Au XIesiècle, on ne voit plus de Machtierns à Sixt, mais les descendants de Ratuili semblent encore dominer heureusement la paroisse. C’est l’époque où la moitié des villages d’Eriginiac (Arguignac) et de Furnel (Fouinel) sont donnés à l’Abbaye de Saint Sauveur.
Ce n’est qu’au XIIequ’apparaissent des seigneurs prenant le nom de Sixt : Mathieu de Sixt (1108) et Guillaume de Sixt (1136). Plus tard, la paroisse passera presque entièrement sous la Seigneurie de Renac. C’est d’elle et grâce à elle que relevaient les manoirs de l’Abbaye de Mouraud, de Boffour, du Bois-Orhand, de Bray et de bien d’autres. Au Moyen-Age, les ceps et colliers des seigneurs de Sixt se trouvent à la Fontaine Saint Sixt près du bourg. Les seigneurs ont droit de justice au Faux, et de haute justice au manoir de Boffour. La commune compte jusqu’à 29 manoirs. Plusieurs des anciens châteaux existent encore. Pour n’en citer que deux : celui du Plessis du Sixt, bâti en 1500 par Jean de Porcaro et celui de la Haye de Déron, bâti en 1600 par M. Moreau du Déron.
En 1712, les habitant de Sixt sur Aff se révoltent contre les droits féodaux.
Le 28 janvier 1790, les paysans menacent le manoir de Bray, et la garde de Rennes, stationnée à Pipriac et dirigée par le comte de Guichen, intervient. Deux paysans sont tués et un autre grièvement blessé. Le 4 mars 1790, Sixt est rattachée au district de Redon et devient commune avec Saint-Just.
IXesiècle 846 : SIZ Cartulaire de l'abbaye de Redon.
1427 : SITZ Nomination des feux solvables.
1444 : SITZ enquête.
1464 : SITS Montre du 8 septembre 1464.
1481 : SCITZ Montre du 4 septembre 1481.
1513 : SITZ Réformation du 13 décembre 1513.
1536 : CIST Réformation.
1700 : SYTZ Carte de Blaeu.
1751 : SIXTZ Carte de Robert.
XVIIIe - XIXe siècle : SIXT.
20 août 1920 : SIXT SUR AFF décret.
en gallo : SI.
en breton : SEIZH.
source : Wikipedia

Carte de Sixt-sur-Aff

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.