Fouchères-aux-Bois, 55500
Bienvenue à Fouchères-aux-Bois, commune française située dans le département Meuse et la région Lorraine.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Fouchères-aux-Bois.
     
 
 

Fouchères-aux-Bois en bref

Département : Meuse
Code postal : 55500
Population : 0 habitants
Région : Lorraine
Arrondissement : Bar-le-Duc
Canton : Montiers-sur-Saulx

Histoire de Fouchères-aux-Bois

Étymologie
"D'après la traduction latine Fulcherium ou Foulcherium, Fouchères tirerait son nom de fougère, ce qui est d'autant moins vraisemblable que la fougère est très rare sur le territoire. L'étymologie celtique Fonéa, Faon (hêtre), Focaria (chauffage ou droit de prendre du bois dans une forêt) paraît beaucoup plus probable."
Histoire
L'implantation humaine à Fouchères-aux-Bois semble donc ancienne, comme en témoignent les différents objets retrouvés au lieu-dit Mazerois :
"Rappelons les ruines à Mazeroye, aujourd'hui Mazerois, dont on exhume de temps à autre quelques vestiges, tels que restes de constructions, statues en pierre représentant des divinités païennes, pièces de monnaies romaines. Un vase renfermant quantité de ces pièces y a été trouvé en 1876, par M. Moreau Paulin, qui l'a cédé au musée de Bar le Duc en 1876."
Mais des implantations humaines plus anciennes ont dû exister sur le territoire de la commune.
Pour ce qui est de l'histoire plus récente, il est fait mention de la commune une première fois en 1302. On peut reprendre ensuite les différentes dates :
Une ordonnance de 1488 règle les droits de vaine pâture entre les gens de Fouchères et ceux du Bouchon. Par cette ordonnance, les habitants de Fouchères avaient droit de passage dans le Bouchon pour aller mener les bestiaux paître dans la prairie.
En 1504, la haute, moyenne et basse justice de Fouchères, le ban et finage de cette localité appartenaient par moitié au Duc de Bar et au Comte de Ligny : aussi le mayeur de ce village était-il alternativement nommé par les deux seigneurs pour lesquels il rendait la justice.
Pour éviter un conflit entre le Duc de Lorraine et le Comte de Ligny, un partage des habitants et sujets de Fouchères eut lieu en 1659.
C'est à cette date (1659) qu'il faut faire remonter l'origine de l'existence simultanée à Fouchères, de deux mairies : l'une, composée d'un maire, d'un lieutenant, d'un procureur, d'un substitut et d'un greffier, rendant la justice pour S.A.R. le Duc de Lorraine ; l'autre, composée également d'un maire, d'un lieutenant, d'un procureur, d'un substitut et d'un greffier, rendant la justice pour Monseigneur de Luxembourg.
Avant la réunion des deux duchés à la France, Fouchères faisait partie du Barrois mouvant, partie office et prévôté de Bar, partie office et prévôté de Ligny ; recette, coutume et bailliage de Bar, présidial de Châlons et parlement de Paris. En 1734, toutes juridictions sur les deux parties furent réunies et incorporées à la seule prévôté de Ligny. Après la réunion des deux duchés (1766), le roi en était seul seigneur.
Avant la Révolution, la paroisse de Fouchères dépendait du diocèse de Toul, de l'archevêché de Rinel, du doyenné de Dammarie, et avait Saint Laurent et saint Maur pour patrons. La petite paroisse du Bouchon qui en était déjà l'annexe en 1645, l'est demeurée jusqu'en 1847. La nomination à la cure appartenait à l'abbé de Saint Léon de Toul, qui était décimateur avec le curé du lieu et le prieur de Dammarie. Des redevances étaient aussi payées au Marquis de Stainville et aux dames religieuses Annonciades de Ligny.
En 1790, cette paroisse fut comprise dans le diocèse de Verdun, puis lors de la suppression de ce diocèse, en 1801, elle fut réunie à celui de Nancy, et depuis 1823, elle fait partie du diocèse de Verdun, alors reconstitué, de l'archiprêtré de Bar le Duc et du doyenné de Montiers sur Saulx. Elle a pour patrons Saint Maur (15 Janvier) et Saint Laurent (10 Août).
Ensuite du décret de l'Assemblée Nationale du 30 Janvier 1790, constituant le département de la Meuse et le divisant, Fouchères devint l'une des municipalités du district de Bar et du canton de Stainville. Ce n'est qu'en 1800 que Fouchères fut réuni au canton de Montiers. On y comptait quarante-neuf citoyens actifs en 1792.
Au XIXème et XXème siècles, l'histoire du village est semblable à celle des campagnes françaises : à savoir une augmentation de la population puis une diminution jusqu'à la fin du XXème, pour se terminer par la fermeture de l'école communale (qui ne comptait plus que deux élèves) au début des années 1980.
Pendant la Première Guerre Mondiale, le village était loin des combats, seules quelques troupes y ont stationné en repos.
La commune a eu à déplorer deux enfants morts pou la France. La tombe d'un soldat mort dans la commune se situe aussi au cimetière.
On notera l'anecdote suivante :
A la fin du Premier Conflit Mondial, le Conseil Municipal a pris la décision de modifier le nom du village, passant ainsi de Fouchères à Fouchères aux Bois, afin de différencier le village des autres communes homonymes (voir la page : Fouchères), pour, semble-t-il des problèmes d'acheminement de courrier. Du fait de la présence de plusieurs mares à l'époque, le choix de Fouchères-aux-Mares avait été aussi envisagé.
Si on s'en tient ainsi à l'étymologie retenue, la notion de bois apparait donc deux fois dans le nom de la commune.
Tradition
Le village est placé sous la protection de trois saint-patrons qui sont Saint Laurent, Saint Maur et Saint Claude. La fête du village a lieu le dimanche précédent le jour de la Saint Laurent (le 10 août), seul jour de l'année (hors mariages et enterrements) où un office a lieu. Habituellement, quelques forains viennent (venaient) animer le dimanche après-midi avec un manège pour enfant, un stand de tir et une confiserie.
source : Wikipedia

Carte de Fouchères-aux-Bois

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.