Bapaume, 62450
Bienvenue à Bapaume, commune française située dans le département Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Bapaume.
     
 
 

Bapaume en bref

Département : Pas-de-Calais
Code postal : 62450
Population : 0 habitants
Région : Nord-Pas-de-Calais
Arrondissement : Arras
Canton : Bapaume

Histoire de Bapaume

Le seuil de Bapaume
La ville de Bapaume a été marquée par sa position que certains ont appelé le seuil de Bapaume, point de passage entre l’Artois, les plaines de Flandres d’une part et la vallée de la Somme et le bassin parisien d’autre part. Dès la moitié du XIe siècle on parle du péage de Bapaume, qui fut révisé en 1202 puis en 1442.
Beaucoup de voies passent par Bapaume, d’anciennes routes entre les deux régions puis l’autoroute (1965) et le TGV (1993). Cependant au XIXe siècle le conseil municipal s’opposa au passage sur son territoire de la voie ferrée Paris-Lille. Cette position fut regrettée car dès 1859 la Municipalité réclamait la création d’une voie ferrée reliant Achiet le grand (voie Paris-Lille) à Bapaume à traction animale (avait-on peur de la vapeur à Bapaume ?). La voie ferrée reliant ces deux communes ne fut mise en service qu’en 1871, avec traction à vapeur.
Les fortifications
Cette position de seuil fit que Bapaume fut soumis à de multiples guerres. Des dispositifs défensifs y furent construits : un camp romain, puis une motte féodale, puis un château à l’emplacement de la motte féodale. Il semblerait que dans celui-ci la reine Mahaut d'Artois y séjourna et que Jeanne d’Arc y passa une nuit.
Plan de la ville au XVe siècle
Plan de la ville au XVIIIe siècle
En 1335, la ville par elle-même fut fortifiée à l’écart du château. Cependant ces fortifications n’étaient pas très efficaces, la ville fut prise à maintes reprises, Charles Quint ordonna en 1540 de construire une place fortifiée. Des remparts épais avec des bastions ceinturèrent la ville et le château comprenant des systèmes défensifs élaborés tels que des rameaux de mines, des galeries de mine. Ces fortifications de Charles Quint furent par la suite renforcées par Vauban.
Une galerie de mine dans le bastion de la Reyne
Pierre gravée dans le bastion du Dauphin
Au XIXe siècle, Bapaume ne fut plus considérée comme une ville fortifiée. En 1847 le démantèlement des fortifications fut donc entrepris. Il fut réalisé par l’Armée dans le cadre de manœuvres et d’expérimentations d’explosifs. Les murs et les bastions furent arasés, les fossés furent comblés. Seuls le donjon et une partie du bastion du Dauphin sont encore visibles.
Des travaux ont été réalisés dernièrement pour restaurer des galeries souterraines et les rendre visitables d’une part au bastion de La Reyne au sud-est de la ville et d’autre part au bastion du Dauphin. Ces souterrains ont servi d’abri pendant les deux guerres mondiales.
Le bastion du Dauphin
Pierre posée au départ d'un rameau de mine de 1551
La bataille de Bapaume 2 et 3 janvier 1871

La bataille de Bapaume fut livrée les 2 et 3 janvier 1871, durant la guerre franco-prussienne de 1870-71 aux territoires de Biefvillers-lès-Bapaume et de Bapaume. Le général Faidherbe à la tête de l'Armée du Nord arrêta les Prussiens.
Extraits du tableau de Armand Dumaresq exposé dans la grande salle de la mairie.

Deuxième Guerre mondiale
Au cours de la deuxième guerre mondiale Bapaume a été une zone de combat. Le maire Guidet qui faisait partie de la Résistance, fut arrêté et déporté au camp de Groß-Rosen où il mourut le 27 novembre 1944. Depuis 1948 un monument qui le montre au moment de son arrestation honore son souvenir. À L'Hôtel de Ville se trouvent une urne avec de la terre de Groß-Rosen ainsi qu'un tableau le représentant.
La commune est jumelée avec Moers, une ville de Rhénanie-Westphalie, ce jumelage est l'œuvre du fils d'Abel Guidet, Henri Guidet, qui s'est impliqué dans la réconciliation franco-allemande.
source : Wikipedia

Carte de Bapaume

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.