Assat, 64510
Bienvenue à Assat, commune française située dans le département Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Assat.
     
 
 

Assat en bref

Département : Pyrénées-Atlantiques
Code postal : 64510
Population : 0 habitants
Région : Aquitaine
Arrondissement : Pau
Canton : Pau-Sud

Histoire de Assat

Chonologie sommaire[4]
10 000 ans avant JC et période antérieure : des outils en pierre taillée
La zone des coteaux entre les vallées du gave et celle de l’Ousse était parcourue et probablement habitée : de nombreux bifaces en pierre taillée ont été trouvés sur le territoire d’Assat.
- 8000 à – 4000 : des outils en pierre polie
Des outils en pierre polie attestent d’une occupation humaine sur le versant sud du coteau d’Assat.
Premier siècle av JC : le Castéra d’Assat
Le site du Castéra d’Assat, actuellement sur la commune de Bordes est fortifié : talus, fossé, enceintes. Cette fortification est probablement destinée à surveiller et contrôler le gué du Gave de Pau utilisé dans les périodes de transhumance entre la montagne (vallée d’Ossau) et les pâturages des landes du Pont-Long. Les fouilles effectuées à diverses reprises ont livré des débris d’amphores destinées au transport du vin[5].
Jusqu’en 980
On ne trouve aucune trace archéologique ni aucune mention écrite de l’existence d’Assat.
980 : les deux églises d’Assat
Le cartulaire de Lescar (cité, en 1640, par l’historien Pierre de Marca) atteste que l’église Saint-Sever[6] d’Assat fut donnée en fief à un abbé de Lescar, vassal du duc de Gascogne. Il existe alors deux églises à Assat : Saint-Martin et Saint-Sever.
1117 - XIIe siècle : destruction de l’église Saint-Martin et premiers éléments d’un château.
Après de longs procès entre les seigneurs d’Assat et l’évêché de Lescar, Sicard d’Assat, moyennant d’importants dédommagements, accepte, en 1117, la suppression et la destruction de l’église Saint-Martin. C’est au milieu du XIIe siècle que sont construits les premiers éléments en pierre du château d’Assat. Ce château contribuait à la défense de la frontière orientale du Béarn[7] et contrôlant le gué du Gave.
Le château d'Assat
1280 : la bastide de Durfort
Plan d'Assat au XIVe siècle
Vers 1280, Gaston VII de Moncade (dit aussi Gaston VII de Béarn) fait implanter la bastide de Durfort près du château : il s’agit d’augmenter la population dans la partie orientale du Béarn. Cette bastide est considérée comme la plus ancienne du Béarn.
1385 : 47 « feux » et 7 fiefs[8]
Le dénombrement de 1385, organisé par Gaston Fébus, indique la présence de 47 « feux » ou « maisons ». On peut évaluer la population à 250 habitants.
De la fin du XVe siècle et jusqu’à la Révolution, Assat est partagé en 7 « fiefs » ayant chacun son seigneur (Comte de Béarn pour la bastide de Durfort, seigneurs de Saint-Aubin, Candau, Soumoulou, Castaing, Cauna et évêque de Lescar pour le fief dit du Prieur). En outre, il existait un fief isolé au nord-est du village : la maison noble de Lanusse d'Assat.
1557 : « réformés » et catholiques
Les deux cultes cohabitent de 1557 à 1570 : Assat est à la fois le « capdeuil » (chef-lieu) des paroisses catholiques de Bordes, Bezing, Meillon , Aressy et Narcastet et le siège des réunions (synodes) d’une partie des protestants de la plaine de Nay. Les deux communautés coexistaient et célébraient les offices à des heures différentes dans l’église.
1570 : abolition de la religion catholique
Après la guerre de 1569 qui épargna Assat, les biens des églises sont saisis sur ordre de Jeanne d’Albret. Le culte catholique est supprimé. Un pasteur est nommé à Assat.
1599 : rétablissement du culte catholique
Après la conversion d’Henri IV au catholicisme, le culte est de nouveau autorisé. Les biens saisis sont rendus en 1617. Les jurats d’Assat veillent à ce que catholiques et protestants vivent en bonne entente.
1683 : la déclaration générale de la communauté d’Assat[9]
C’est un document important qui fait état des droits et devoirs de la communauté.
1789 : le cahier de doléances[10].
Comme toute communauté, Assat, établit un cahier de doléances demandant l’abolition des privilèges seigneuriaux. L’histoire d’Assat se confond désormais avec celle de la France.
1850 : le premier pont d’Assat[11]
Un pont suspendu, à péage, fut établi en 1850 à l’emplacement du gué et une nouvelle route fut établie pour rejoindre, au Nord, celle de Pau à Soumoulou.
Article détaillé : Pont d'Assat.
La mise à l'épreuve du pont d'Assat en novembre 1938
1860-1867 : construction du Canal du Lagoin.
1867 : La Compagnie des chemins de fer du Midi a achevé la liaison Pau-Tarbes, la voie ferrée dessert désormais Assat qui dispose d'une gare.
1873 : construction d'une nouvelle église au centre du village, en remplacement de l'ancienne église romane située en bordure du gave, dans l'enceinte du cimetière.
1938 : inauguration du nouveau pont suspendu remplaçant le premier pont[12].
source : Wikipedia

Carte de Assat

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise. 
 

Assat -