Bovelles, 80540
Bienvenue à Bovelles, commune française située dans le département Somme et la région Picardie.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Bovelles.
     
 
 

Bovelles en bref

Département : Somme
Code postal : 80540
Population : 0 habitants
Région : Picardie
Arrondissement : Amiens
Canton : Molliens-Dreuil

Histoire de Bovelles

Moyen Âge : Selon la tradition orale, des souterrains mèneraient du cimetière jusque dans le "Fond de Picquigny" ou Picquigny même.
Vers 1600-1680 : Abandon (soudain ou progressif ? ... pour cause(s) inconnue(s) !) des habitations entourant le cimetière.
Dès les années 1890-1914 (bien connues pour l'engouement de l'étude de l'histoire locale, encouragée par la "dynamique" amorcée par la politique d'alphabétisation et de scolarisation de Jules FERRY), anciens du village et historiens amateurs locaux n'arrivent pas plus à confirmer ce que rapportent des traditions orales contradictoires que des contemporains, tels que Marc ROUSSEL (natif du village) et Claude BELLEVILLE (instituteur longtemps en poste dans la commune) ayant procédé indépendamment l'un de l'autre, en petites "campagnes" d'enquêtes et d'interviews systématiques de tous les plus anciens "porteurs de mémoire" encore vivants dans les années 1985-1995. La disponibilité, la quantité de sources, documents et témoignages sont si faibles que le doute subsiste !
1) Les dévastations de toute la région à l'époque de la guerre contre les Espagnols et de la prise de Corbie (1636) auraient-elles été dramatiquement illustrées à Bovelles par le pillage puis l'incendie général du village serré autour de sa chapelle qu'entoure le cimetière ?
2) La permanence ou la fréquence d'un foyer de peste.
Après 1750 : Construction du Château, lieu de résidence du Général de GRIBEAUVAL, inventeur du canon du même nom.
La vie du village semble en avoir alors été transformée, économiquement et sociologiquement : ampleur du chantier, ... donc durée des travaux et présence prolongée d'artisans, ouvriers et manœuvres extérieurs au village. Une fois terminés la construction et l'aménagement du Château, le train de vie du maître des lieux (pourtant temporairement tombé en disgrâce), ingénieur militaire, maréchal de camp et Inspecteur de l'Artillerie, contribue particulièrement à l'animation du village.
Temporaire chef-lieu de canton sous la Révolution.
Le curé de Bovelles dessert aussi la paroisse voisine de Ferrières.
L'église de Bovelles commençant à souffrir des affres du temps, les réparations devenant toujours plus fréquentes et plus importantes, il est demandé à la municipalité voisine desservie justement par le même prêtre, d'apporter sa contribution, ... ce que les édiles de Ferrières refusent.
136 ans (février 2006) après l'inuaguration, le gel se mit à ronger le bord inférieur du trèfle de pierre.
1870 : Bénédiction de la "nouvelle" Eglise.
1940 : "Evacuation"
Les armées nazies approchant, les habitants du village (craignant, comme tous les autres des environs, d'avoir à être cernés dans une zone de combats rappelant les terribles souvenirs de 14-18 et de ses tranchées, et obéissant par ailleurs aux ordres d'évacuation imposée par les autorités militaires) abandonnent leurs maisons, entassent un maximum de leurs biens sur les moyens de locomotion dont ils disposent, et partent grossir les cohortes de réfugiés de ... l'Exode, pour fuir, bien souvent sans but précis, le plus loin possible en tout cas du danger, ... et dans l'espoir de franchir au moins la Seine.
automne 1979 : Tournage du film de Raphaëlle BILLETDOUX, "La Femme-enfant"
Animation exceptionnelle dans le village. Deux rues, le café installé à leur croisement et surtout l'église (son intérieur et ses orgues) servent de décor à plusieurs séquences du film. 5 ou 6 habitants y apparaissent comme figurants.
Bovelles partage avec Belloy-sur-Somme (80) et un 3ème village de la région (pour les séquences de l'école), le "privilège" d'entre-apercevoir le grand acteur Klaus KINSKI, qui fidèle à sa réputation de "caractériel fantasque" ne daignera guère se montrer ... accessible.
Pour ce qui concerne l'Eglise catholique:
Par décision de l'évêque d'Amiens, depuis le 1er janvier 2003, la commune de Bovelles dépend de la paroisse St-Simon du Molliénois.
Pour ce qui est de l'administration:
Janvier 2004 : Avec quelques autres villages voisins, rejoint la communauté de communes d'Amiens-Métropole.
source : Wikipedia

Carte de Bovelles

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.