Saint-Sauflieu, 80160
Bienvenue à Saint-Sauflieu, commune française située dans le département Somme et la région Picardie.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Saint-Sauflieu.
     
 
 

Saint-Sauflieu en bref

Département : Somme
Code postal : 80160
Population : 0 habitants
Région : Picardie
Arrondissement : Amiens
Canton : Boves

Histoire de Saint-Sauflieu

Immédiatement à l’ouest de l’agglomération subsiste le tracé de la « Chaussée Brunehaut », ancienne voie gallo-romaine tendue entre Caesaromagus, Beauvais, et Samarobriva, Amiens. Des vestiges de constructions gallo-romaines ont été repérés au nord-est du village par Roger Agache au moyen de la prospection aérienne. Ce dernier pense que le toponyme « Saint-Sauflieu » provient de Saxonum Locus et indiquerait la présence d’un camp de Saxons auxiliaires de l’armée romaine.
A la fin du XVIIe siècle Saint-Sauflieu était le plus gros village du Sud–Amiénois (actuels cantons de Boves, Conty et Ailly-sur-Noye). Avec 1100 habitants en 1698 Saint-Sauflieu devançait largement Loeilly (900 hab.), Aily-sur-Ñoye (800), Sains (759), Boves (684), Sourdon ou Rogy (500) En dépit du déficit démographique connu par la plupart des villages de la région, tant du fait de la disette et des épidémies générales dans le nord de la France en 1709-1711 que du fait d’une autre crise, moins connue, caractérisant les années 1718-1719, Saint-Sauflieu, qui n’avait plus que 812 habitants en 1724, gardait cependant la première place et allait la garder au moins jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. La seule culture des céréales ne pouvait soutenir une telle population, il fallait d’autres ressources pour les habitants de Saint-Sauflieu. C’est ainsi qu’ils étaient commerçants itinérants, en particulier ferrailleurs. Au milieu du XVIIIe siècle les deux tiers des hommes actifs étaient « ferailliers », les activités agricoles, artisanales et autres commerciales se partageant le dernier tiers d’actifs. Vers la fin du siècle il y eut une forte diminution du nombre des ferrailleurs liée à une diversification des activités artisanales au village et aussi commerciales itinérantes avec l’apparition de marchands de crin, de tabac, de poteries, de poissons (en particulier de morues et de harengs). Quant aux épouses, elles se faisaient rétribuer comme nourrices, prêtant leur mamelle mercenaire (suivant l’expression d’Emmanuel Le Roy Ladurie) aux bébés de « bourgeois » de Paris et Amiens (qui pouvaient être de simples artisans) ou provenant d’institutions charitables comme l’Hospice des Enfants Trouvés de Paris (fondé en 1674 dans l’actuel XIIe arr.) ou l’Hôpital Général d’Amiens. Au XVIIIème siècle Saint-Sauflieu se trouvait en effet au bord du chemin royal de Paris à Boulogne.
Chef-lieu de canton en l’an VII, Saint-Sauflieu fut par la suite rétrogradé pour être inclus dans les cantons de Sains puis de Boves. D’une étendue de 776 hectares, la commune compte un maximum de 1600 habitants en 1836, 1328 habitants en 1869, mais elle est dépassée par Boves qui a l’avantage d’être desservie par la ligne de chemin de fer de Paris à Amiens inaugurée en 1847. Au XIXe siècle les habitants de Saint–Sauflieu, comme ceux de beaucoup d’autres villages de l’Amiénois, travaillent pour les manufactures d’Amiens, tissant et coupant le velours, ensuite teint dans les ateliers de Saint-Leu. Une briqueterie située au nord du village donne alors aussi du travail à une partie des habitants de Saint-Sauflieu.
La population descendit à 586 habitants en 1931 et un minimum de 460 en 1939 pour remonter régulièrement par la suite et atteindre presque un millier actuellement.
source : Wikipedia

Carte de Saint-Sauflieu

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.