Labastide-Saint-Pierre, 82370
Bienvenue à Labastide-Saint-Pierre, commune française située dans le département Tarn-et-Garonne et la région Midi-Pyrénées.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Labastide-Saint-Pierre.
     
 
 

Labastide-Saint-Pierre en bref

Département : Tarn-et-Garonne
Code postal : 82370
Population : 0 habitants
Région : Midi-Pyrénées
Arrondissement : Montauban
Canton : Grisolles

Histoire de Labastide-Saint-Pierre

L'histoire de Labastide-Saint-Pierre commence à se préciser à l’époque où les empereurs romains gouvernèrent la Gaule. Les Romains furent les premiers cultivateurs, ils établirent des alliances avec les Gaulois et créèrent la grande route qui va de Montauban à Toulouse.
Au fil des siècles, notre contrée a dû faire face à l’invasion et au pillage des Visigoths, des Francs, puis des Arabes et Berbères.
Au cours du Xe siècle, les habitants commencèrent à bâtir des villages autour des châteaux forts.
Vers la fin du IXe siècle, sous la protection du monastère de St Théodard, Pierre d’Alba établit une sorte de colonie sous le vocable de St Pierre, délimitée par le Tarn, la Rougette , la Margasse et le Rieutord.
A 12 km au sud de Montauban, sur la rive gauche du Tarn, fut bâti le bourg de Labastide, appelé ville par son fondateur Alphonse de Poitiers, en 1272. Vers le milieu du XIe siècle, le château fut édifié au bas du bourg (à la place de l’actuelle Chartreuse). Il devait son importance aux revenus que lui procurait le péage du Tarn.
En 1317, le roi de France donna la majeure partie de Labastide à Pierre de Galard, grand maître des arbaletriers de France. A partir de cette époque, il y eut au château une compagnie plus ou moins nombreuse de soldats recrutés dans St Pierre
Pierre de Galard vendit ses droits seigneuriaux et au fil des ans les seigneurs se succédèrent.
En 1504, le marquis de Puylaroque resta seul bénéficiaire de la Seigneurie de Labastide.
Durant les guerres de religion, le château de Labastide continua de s’enrichir avec les droits exigés aux marchands qui empruntaient le Tarn et la route de Montauban à Toulouse.
En 1592, St Pierre fut pillé et livré aux flammes par les protestants de Montauban, puis le seigneur de Labastide invita les survivants de St Pierre à rebâtir leurs maisons dans les rectangles en friche de Labastide et ce village, devenu Labastide St Pierre, acquit une réelle importance.
En 1621, ils soutinrent le siège des Montalbanais et furent pour cela remerciés par Louis XIII en personne.
En 1622, le château fut pillé, puis mis à sac et incendié en 1628. Le château rebâti n’eut plus la même puissance. Il devint une grosse mais simple maison bourgeoise. Le bourg ne se releva que très péniblement.
Le château du Clau n’a jamais été un château féodal, encore moins une forteresse. Il a surtout été la belle résidence des Seigneurs de Corbarieu, barons de Terride. Il fut pris par les protestants de Montauban en 1622 et fut occupé jusqu’en 1625.
Contraint de partir, le duc de Rohan, chef des Calvinistes, ordonna que l’on démolisse l’église de St Lizier, attenante au château.
Les Catholiques s’emparèrent de nouveau du Clau et reconstruirent le prieuré de St Lizier en 1648.
Sous le nouveau régime, en 1789, le citoyen Lescure proposa en qualité de premier consul de nommer une garde bourgeoise afin de maintenir la tranquillité publique. Les Bastidiens payèrent un secrétaire. A mesure que les lois parvenaient à la municipalité, elles devaient être régulièrement inscrites sur les registres.
Labastide fut comprise dans le canton de Grisolles, arrondissement de Castelsarrasin, département de la Haute-Garonne. Elle fut dénommée Labastide Fronton puis Labastide sur Tarn. Elle voyait son importance grandir chaque jour.
Durant la révolution, en 1792, les biens des marquis de Puylaroque furent confisqués. Jusqu’en 1850 environ, le château passa de vente en vente à divers marchands de biens.
En 1850, le château fut vendu à l’|ordre des Chartreusines de St Bruno. Sa conception intérieure fut modifiée, les grandes salles furent divisées en cellules.
1903 marqua la séparation de l’église et de l’État, les Chartreuses partirent s’installer en Italie mais gardèrent possession du château, acheté par une sœur sous son nom civil.
De 1914 à 1918, le château reçu des personnes résidant en France mais originaires de pays alliés à l’Allemagne, les « internés ».
Le château resta vide jusqu’en 1941, où l’armée française en prit possession, puis l’armée allemande en 1944.
source : Wikipedia

Carte de Labastide-Saint-Pierre

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.