Montmeyran, 26120
Bienvenue à Montmeyran, commune française située dans le département Drôme et la région Rhône-Alpes.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Montmeyran.
     
 
 

Montmeyran en bref

Département : Drôme
Code postal : 26120
Population : 0 habitants
Région : Rhône-Alpes
Arrondissement : Valence
Canton : Chabeuil

Histoire de Montmeyran

Montmeyran se forma à flanc de coteau suite à l’implantation d’un groupe de moines dépendant de l’abbaye bénédictine Saint Bénigne de Dijon. Fortifié, le bourg avait une superficie de trois hectares et demi à l’intérieur desquels on trouvait l’église Saint Blaise, le château, des maisons, un hôpital... On y accédait par deux portes : à l’ouest, la porte Enjame débouchant sur la rue Fontripierre ; à l’est celle des Barry pour communiquer avec les champs de la plaine.
En 1217, Simon IV de Montfort prend et détruit le château au cours de la croisade des Albigeois.
Au XVIe siècle, une partie des habitants adhèrent à la Réforme : dès lors, la communauté montmeyranaise se partagea entre protestants et catholiques. Les premiers se regroupèrent dans les quartiers est : les Dinas, les Rorivas, les Petiots, tandis que les seconds investissaient le nouveau village situé au pied du Mont Meyran.
Tout comme le Dauphiné, Montmeyran ne connut pas d’évènements graves durant la Révolution. Il approcha toutefois la grande histoire par le biais de la famille Bachasson, détenteur de la terre de Montalivet :
Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet se lia d’amitié avec un jeune militaire corse en garnison à Valence, Napoléon Bonaparte. Ce dernier veillera désormais à sa carrière, allant même jusqu’à lui confier de 1809 à 1814 le poste important de ministre de l’Intérieur.
Son fils, Camille Bachasson, comte de Montalivet œuvrera lui aussi dans les allées du pouvoir, puisqu’il sera lui aussi ministre de l’Intérieur sous la Monarchie de Juillet.
Au XIXe siècle, un important marché aux chevaux s'y implante, attirant des marchands venant de Provence, Languedoc voire d’Italie et d’Espagne. L’État s’approvisionnait à Montmeyran pour équiper ses troupes à la conquête de l’Algérie.
Montmeyran cultive également le noyer et le ver à soie.
source : Wikipedia

Carte de Montmeyran

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.