Clermont-le-Fort, 31810
Bienvenue à Clermont-le-Fort, commune française située dans le département Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Clermont-le-Fort.
     
 
 

Clermont-le-Fort en bref

Département : Haute-Garonne
Code postal : 31810
Population : 0 habitants
Région : Midi-Pyrénées
Arrondissement : Toulouse
Canton : Castanet-Tolosan

Histoire de Clermont-le-Fort

L'histoire connue de Clermont-le-Fort débute vers l'an mil, époque où les premiers seigneurs, les “CLARMONT”, s'y installèrent, prenant le nom même de leur seigneurie. Mais les documents relatifs à cette époque sont hélas rares et fragmentaires. C'est au XIVe siècle que les ISALGUIER s’implantèrent à Clermont par le mariage de Pierre Isalguier avec Jeanne de Montaut qui lui apporta en dot la part de seigneurie que sa famille possédait en ce lieu. Le premier acte d'administration civile signé de son nom à Clermont est daté du 20 novembre 1370, et c'est en 1469 que fut libellé l'acte d'inféodation du fort par Odet Isalguier. En 1564, la seigneurie revint à Jacques de ROCHECHOUART par son mariage avec Marie Isalguier, alors veuve sans enfant. Elle resta dans la famille jusqu'en 1786, année où Pierre de BUISSON-BEAUTEVILLE en devint propriétaire. Ce fut le dernier seigneur de Clermont. Chaque dynastie seigneuriale possédait ses propres armoiries, et c'est ainsi que Clermont-le-Fort est devenu, au cours des siècles, un village très blasonné.
À. Clermont-le-Fort, les simples promeneurs pourront bénéficier d'un site splendide, et les amateurs d'art et 'histoire pourront rêver au passé. C'est ici que l'archéologue J.B. NOULET a fait des fouilles très intéressantes contribuant ainsi à prouver « par ses dëcouvertes l'existence de l'homme fossile », comme il est inscrit sur la stèle qui lui est consacrée au creux au vallon de l’INFERNET. Il est aussi possible de partir à la recherche des vestiges gallo-romains qui abondent sur la commune, ou plus simplement de regarder la motte castrale, appelée à tort "Tumulus", et de recréer par la pensée la tour de guet médiévale qui la couronnait. Il reste encore beaucoup de curiosités à signaler, ne serait-ce que ces diverses CROIX des ROGATIONS, témoins d'un passé campagnard. Mais laissons à chacun le plaisir de la découverte.
source : Wikipedia

Carte de Clermont-le-Fort

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.