Mulhouse, 68100
Bienvenue à Mulhouse, commune française située dans le département Haut-Rhin et la région Alsace.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Mulhouse.
     
 
 

Mulhouse en bref

Département : Haut-Rhin
Code postal : 68100
Population : 0 habitants
Région : Alsace
Arrondissement : Mulhouse
Canton : Canton non précisé

Histoire de Mulhouse

Article détaillé : Histoire de Mulhouse.
Légende de la naissance de Mulhouse
Peter Becker, Fondation légendaire de Mulhouse
Selon la légende, en 58 av. JC, Jules César arriva en Alsace par la Trouée de Belfort afin de bouter les Germains au delà du Rhin.
Les troupes des Germains étaient dirigées par le terrible et sanguinaire roi Suève Arioviste.
Les deux armées les plus redoutables de l'époque s'affrontèrent dans un terrible combat dans le sud de l'Alsace. L'armée d'Arioviste fut vaincue et les Romains pourchassèrent et massacrèrent les germains dans toute la plaine.
Un jeune guerrier Suève qui fuyait et tentait de regagner le Rhin, aurait été retrouvé blessé près d'un moulin à l'emplacement actuel de Mulhouse. La fille du meunier l'aurait recueilli et se serait mariée avec lui, entre-temps d'autre réfugiés Suèves vinrent les rejoindre et se marièrent avec des femmes de la région. Ils s'établirent autour de la "maison du moulin". Leurs descendants seraient les Mulhousiens.
Ceci explique le terme de Mülhausen qui veut dire maison du moulin en allemand, et le blason de la ville, représentant une roue de moulin à eau.
Histoire de la ville
Les environs de Mulhouse étaient habités depuis le paléolithique. Les premières traces écrites remontent au IXe siècle. La première mention de la ville date de l'an 803 lorsqu'un certain Achito fit don de propriétés, dont Mulinhuson (Mulhouse), au monastère de Fulda. En 1354 elle devient membre de la Décapole, association des villes libres d'Alsace. En 1515, Mulhouse se retire de la Décapole pour s'allier aux cantons suisses. Ce fut une république libre et indépendante jusqu'à son annexion par la France le 4 janvier 1798, à l'époque du Directoire.
En raison de ce rattachement tardif à la France (et aussi parce que la ville était de moindre importance à l'époque) son rôle administratif est resté limité. Ainsi Colmar, aujourd'hui beaucoup moins peuplée, est toujours la préfecture du département, alors que Mulhouse n'est devenue sous-préfecture qu'en 1857.
Le développement de Mulhouse peut être comparé à celui d'une ville champignon, stimulé par l'expansion de l'industrie textile (draperie) et du tannage, puis par les industries chimiques et mécaniques à partir du milieu du XVIIIe siècle. Mulhouse entretient alors des relations privilégiées avec la Louisiane, d'où elle importe du coton, ainsi qu'avec le Levant. Ceci explique que son centre historique est petit par rapport à la taille de la commune.
Mulhouse est principalement constituée d'une ville basse et d'une ville haute.
La ville basse était autrefois le quartier des marchands et des artisans. Elle se développe autour de la place de la Réunion (nommée aujourd'hui ainsi en souvenir de son annexion à la France). Aujourd'hui, c'est un espace piéton.
La ville haute s'est développée à partir du XVIIIe siècle. Divers ordres monastiques y ont autrefois implanté leurs établissements, notamment les Franciscains, les Augustins, les Clarisses et les Chevaliers de Malte.
Le Nouveau Quartier est le premier exemple d'urbanisation planifiée à Mulhouse, à partir de 1826, après la destruction des remparts (comme dans de nombreuses villes françaises). Il se concentre autour de la place de la République. Sa trame viaire et sa forme triangulaire démontrent bien la volonté de planification de la municipalité. Les plans sont confiés aux architectes G. Stolz et Félix Fries. Ce quartier est investi par les riches familles du patronat industriel, libéraux et républicains.
Le quartier du Rebberg comprend des maisons de maître inspirées par les résidences à portiques et colonnes des planteurs de coton en Louisiane. À l'origine, cet espace occupé par le vignoble de la ville (reb: vigne ; berg: colline). On y trouve aussi des maisons d'inspiration anglaise : les cottages, en référence au rapprochement avec Manchester, notamment lors des voyages des fils de familles d'industriels en Angleterre pour leurs études.
L'hôtel de ville (1553) est de style Renaissance rhénane. En le voyant, Montaigne le qualifie de « palais magnifique et tout doré » en 1580. Ses peintures en trompe-l'œil et les allégories représentant les vices et les vertus font sa renommée. Les fresques de la salle du Conseil représentent les armoiries des cantons suisses avec lesquels la ville était alliée.
Généralités historiques
Mulhouse, dont le site a été occupé de toute antiquité depuis le néolithique, apparaît en 803 sous le nom de "Mulinhuson" (de l'allemand "Mühle", moulin, et "Hausen", habitation).
La ville se développa à partir de deux noyaux dont l'un appartenait aux évêques de Strasbourg et l'autre aux empereurs Hohenstaufen.
Ville fortifiée vers 1223 qui profita des luttes entre l'Empire et l'évêché au 13ème pour affermir son autonomie ; en 1261, les bourgeois détruisirent le château de l'évêque.
Définitivement ville impériale sous le roi Rodolphe de Habsbourg, Mulhouse reçoit d'importants privilèges de son successeur, Adolphe de Nassau (1293).
Le 14ème fut marqué par des luttes intestines entre bourgeois et nobles, ces derniers furent expulsés en 1346.
En 1466, l'autonomie de Mulhouse fut menacée par les Habsbourg, soutenus par les nobles du voisinage, qui déclarèrent la guerre à la ville sous un prétexte futile (6 deniers dus par un meunier mulhousien, d'où le nom de « Guerre des Six deniers »).
Abandonnée par la Décapole dont elle faisait partie depuis sa fondation en 1354, Mulhouse fut secourue efficacement par Berne et Soleure (1468) et finit par s'affilier à la Confédération helvétique en 1515.
Après l'introduction de la Réforme en 1523, le 16ème fut marqué par des conflits internes et des heurts avec les cantons suisses catholiques.
En 1746, Koechlin, Schmaltzer et Dollfus fondèrent la première fabrique d'indiennes (toiles de coton imprimées).
Ce fut le point de départ d'une industrialisation énorme, qui fera de la petite cité artisanale que Mulhouse était encore au 18ème la deuxième ville d'Alsace.
Le rattachement volontaire de Mulhouse à la France en 1798 accéléra ce processus en supprimant les barrières douanières qui handicapaient le commerce.
Au 19ème, l'industrie se développa et se diversifia : le textile, qui resta dominant, suscita pour ses besoins la création d'industries mécaniques et chimiques.
La découverte de gisements de potasse en 1904 amena un nouvel essor : Mulhouse devint le premier centre industriel d'Alsace.
Importantes destructions en 1944.
Après 1945 le grand canal d'Alsace orienta vers l'est (île Napoléon, zone industrielle de la Hardt) le développement industriel ininterrompu de la ville.
L'essor culturel suivit avec la création de l'université de Haute Alsace, la multiplication des musées, et de nombreuses activités intellectuelles.
Ville natale de l'architecte François Spoerry (1912-1999).
Annexions communales
L'ancienne commune de Dornach, à l'ouest de la ville, a été rattachée à Mulhouse en 1914 et celle de Bourtzwiller (au nord), en 1947.
source : Wikipedia

Carte de Mulhouse

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.