Vitry-sur-Seine, 94400
Bienvenue à Vitry-sur-Seine, commune française de 82400 habitants située dans le département Val-de-Marne et la région Ile-de-France.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Vitry-sur-Seine.
     
 
 

Vitry-sur-Seine en bref

Département : Val-de-Marne
Code postal : 94400
Population : 82400 habitants
Région : Ile-de-France
Arrondissement : Créteil
Canton : Canton non précisé

Histoire de Vitry-sur-Seine

Le nom de Vitry est d'origine gallo-romaine : lorsque Lutèce fut occupée par les troupes romaines, des colons romains occupèrent tout naturellement les meilleures terres aux alentours. L’un d’eux, Victorius aurait donné par déformations successives Victoriacum (nom attesté au IXe siècle), Victorium et Vitriacum, nom latin de Vitry. Comme pour beaucoup de localités proches de grandes villes, il a été de coutume de faire suivre le Vitry du nom de sa grande voisine. À la fin du XIVe siècle, la ville s'est ainsi nommée « Vitry près Paris ». Cependant, à partir de la fin du XVIe siècle, les registres paroissiaux ainsi que les actes notariés portent fréquemment la mention de « Vitry-sur-Seine ». Au XVIIe siècle, la ville est principalement connue pour ses pépinières d'arbres puis ses forceries de lilas, et fut un lieu privilégié de villégiature. Compte tenu de l'importance prise par les pépiniéristes, la question a été posée de savoir si Vitry-sur-Seine ne deviendrait pas Vitry-aux-Arbres. En 1897, le Conseil municipal opte finalement pour Vitry-sur-Seine.
Proche de la capitale, la petite ville de Vitry s'est souvent trouvée engagée dans les évènements qui ont marqué l’histoire de France. Au cours de l’invasion de la Gaule par les Romains, une bataille aurait eu lieu dans la plaine de Vitry, 52 ans avant J.-C., entre les légions romaines commandées par Labienus et les Gaulois ayant à leur tête Camulogène. La défaite de ces derniers aurait permis à César d’occuper Lutèce.
Le Port-à-l’Anglais fut le théâtre, à diverses époques des sanglants combats entre les troupes du Dauphin et Charles de Navarre en 1358, entre Armagnacs et Bourguignons en 1434.
En 1572, le passeur d’eau bloque le passage de la Seine avec des barques et permet le massacre des Protestants qui fuyaient Paris lors de la Saint-Barthélemy. Les guerres de la Fronde en 1652 amènent leur part de combats pour la possession d’un pont de bateaux.
Lors de la guerre franco-prussienne de 1870, la redoute du Moulin de Saquet tombe aux mains des Prussiens puis est reprise trois jours après. Elle sera par ailleurs occupée pendant la Commune de Paris par les Fédéres. Elle est reprise par ruse, par les Versaillais, dans la nuit du 3 au 4 mai 1871.
Comme toute ville de France, Vitry est durement marqué par le drame de la Grande Guerre qui coûte la vie à 736 habitants.
A partir de 1925, la municipalité de Vitry est communiste.
Puis c'est au tour de la Seconde Guerre mondiale de provoquer de nouveaux désastres humains : 422 vitryots paient de leur vie leur actions de résistance, de combats ou simplement leur appartenance religieuse.
L’après-guerre est consacré à la modernisation de la commune. Les vieux quartiers sont remplacés par des grands ensembles. La création d’une zone industrielle a pour conséquence l’augmentation de la population qui passe de 9.894 en 1901 à 86.000 en 1975 et provoque une réorganisation importante de l'urbanisme. Le nouvel hôtel de ville de Vitry est inauguré en 1986.
Dans les années 70 ces politiques d'aménagement vont montrer leur limite à la faveur de la crise qui débouche à Vitry sur les mêmes problèmes sociaux que ceux rencontrés dans de nombreuses communes périphériques, avec son lot de violence dont certaines ont eu un important retentissement médiatique.
Le 24 décembre 1980 la municipalité communiste fait détruire au bulldozer un foyer de travailleurs immigrés abritant 300 travailleurs maliens. Le maire Paul Mercieca est soutenu par Georges Marchais puis par une résolution du Comité Central du Parti. Le retentissement de cette affaire en fera un des événements révélateurs d'une crise de l'immigration en France et marque son entrée dans le débat politique.
Si les protestations n'ont guère de suite localement, en revanche le meurtre d'Abdelkader, un adolescent de 15 ans, tué le 16 février 1980 par un gardien d’immeuble sera l'occasion d'une des premières mobilisations importantes des associations nées à cette époque pour la défense des banlieues et des jeunes issus de l'immigration. L'annonce de la condamnation à cinq ans de prison avec sursis du meurtrier d’Abdelkader va provoquer une émeute devant le « palais de justice » de Créteil, des manifestations à Lyon et l'occupation d'un local du PCF.
Du 26 au 31 décembre 2001, pendant cinq nuits s'affrontent jeunes et forces de police après le décès d'un jeune originaire de Vitry, abattu alors qu'il tentait de braquer une banque de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Plus d'une soixantaine de voitures sont incendiées.
Le 4 octobre 2002 le meurtre de Sohane Benziane, 17 ans, brûlée vive dans un local à poubelles de la cité Balzac, par son ex-petit ami de 19 ans, est à l'origine de la première marche de « Ni putes ni soumises ».
La ville est peu touchée par les émeutes du 27 octobre au 16 novembre 2005 dans les banlieues qui coïncide avec l'inauguration du MAC/VAL, musée d'art contemporain du Val-de-Marne le 15 novembre (en l'absence du ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabres, la ville et le département étant dirigés par le Parti Communiste).
source : Wikipedia

Carte de Vitry-sur-Seine

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.