Les Pavillons-sous-Bois, 93320
Bienvenue à Les Pavillons-sous-Bois, commune française de 17375 habitants située dans le département Seine-Saint-Denis et la région Ile-de-France.Vous trouverez ici quelques infos sur la commune et notre sélection de sites sur Les Pavillons-sous-Bois.
     
 
 

Les Pavillons-sous-Bois en bref

Département : Seine-Saint-Denis
Code postal : 93320
Population : 17375 habitants
Région : Ile-de-France
Arrondissement : Bobigny
Canton : Les Pavillons-sous-Bois

Histoire de Les Pavillons-sous-Bois

La ville des Pavillons-sous-Bois vient de fêter son centenaire. Elle existe en effet officiellement depuis le 3 janvier 1905 mais on retrouve les premières traces d'activité sur son territoire aux alentours du XVIIe siècle.
Vers 1600, le territoire des Pavillons-Sous-Bois n'était qu'une zone marécageuse au sein de l'immense forêt de Bondy qui n'était qu'un repère pour brigands. Un sentier cavalier reliait le lieu-dit "La Fourche" au domaine du vieux manoir du Raincy construit sur les hauteurs. Celui-ci fut détruit lorsqu'un riche surintendant des finances prit possession du domaine et y construisit un somptueux château à la place.
Après que la famille des ducs d'Orléans soit devenue en 1770 propriétaire du domaine du Raincy, deux pavillons de chasse furent bâtis au lieu dit "La Fourche", à l'entrée de l'allée qui reliait le château au Grand Chemin. Ces pavillons étaient alors les seuls constructions du territoire qu'occupe aujourd'hui les Pavillons-Sous-Bois. Ils se trouvent toujours, 235 ans après, à l'intersection de la RN 3 et de l'avenue Jean Jaurès.
En 1789, le château fut abandonné par la famille des ducs d'Orléans et le domaine du Raincy vendu en parcelle. Ce n'est qu'en 1815, après les tourments révolutionnaires et le Premier Empire, que la famille d'Orléans reprit possession de la propriétés.
Napoléon III confisqua les biens de la famille d'Orléans et les mit en vente en 1852. Jusqu'à la guerre de 1870, le domaine fut petit à petit dépecé. L'ensemble des terrains fut livré aux lotisseurs et de l'allée majestueuse bordée d'arbres et de jardins ne resta plus que l'allée centrale dévouée à la circulation publique. Cette allée fut renommée plus tard avenue Jean Jaurès. Le château, quand à lui, fut abandonné, détruit et tomba aux mains des pillards. Les pavillons de chasse furent également vendus et des petits commerces s'y installèrent.
Lorsque le Raincy devint une commune en 1869, les bois du domaine furent attribués à la commune de Bondy. Des lotissements s'y multiplièrent et un faubourg naquit : "Bondy-Forêt". Lors de la guerre de 1870, l'armée prussienne stationna plusieurs mois à cette limite. Ceci marqua encore un peu plus la séparation entre le territoire communal de Bondy et celui de la future commune des Pavillons-sous-Bois. La construction par Louis-Xavier Gargan de la voix ferrée reliant Aulnay-sous-Bois à Paris amena encore plus de Parisiens sur les lieux et le petit faubourg de "Bondy-Forêt" prit de l'importance. Il n'en fallut pas beaucoup plus pour qu'un esprit séparatiste envahisse "Bondy-Forêt" et réclame l'autonomie administrative du faubourg.
Les pavillons de garde
La séparation eu lieu en 1905 et différents noms furent proposés pour cette nouvelle ville.Le 3 janvier la ville fut créée. Le conseil général choisit "Les Pavillons-Sous-Bois" plutôt que "Bondy-la-Forêt" ou "Les Pavillons", ceci en hommage aux pavillons de garde et la forêt de Bondy. En février 1905 eurent lieu les premières élections. 489 personnes s'exprimèrent sur les 644 électeurs. La ville continua à se développer et attira de plus en plus de Parisiens peu fortunés mais avides de terrains bon marchés. Les Pavillons-Sous-Bois comptaient 3 646 habitants en 1911.
Peu avant la Grande Guerre, les anciennes installations de l'usine de traitement de vidange, situé au nord du canal de l'Ourcq, sur le secteur dit "La Poudrette" disparaissent. Le terrain libéré demeurera longtemps quasi-désertique, posant à la commune un problème majeur de salubrité. Il ne sera définitivement réglé qu'à l'ultime fin du XXe siècle par les travaux d'extension de la zone industrielle environnante et de la création d'une voie nouvelle.
Nouveau logo de la ville pour son centenaire
Dans les années qui suivirent, un nouvelle zone industrielle apparut au nord du canal de l'Ourcq grâce à la constuction du pont de l'Europe et la rénovation du pont de la Forêt. Pour satisfaire les besoin d'un population croissante, des nouveaux équipement scolaires et sportifs sont construits.
Après la guerre, la ville continua à se développer et dans les années 1960 une nouvelle mairie fut construite ainsi que de nouveaux équipements pour la culture et les spectacles. Un des problèmes récurrent de la ville, l'assainissement des eaux de ruissellement des plateaux du Raincy et de Montfermeil, ne fut résolu qu'à compter des années 1990 avec un programme de travaux d'au moins dix ans.
C'est avec beaucoup de persévérance que les historiens obtiendront le classement des pavillons de chasse au patrimoine historique. La ville les a acheté en 1986 et les rénove en 1998 en attendant un programme pour que la pavillon de l'ouest soit à son tour acheté et rénové.
source : Wikipedia

Carte de Les Pavillons-sous-Bois

 
 
 
 
 
 
  Communes françaises
 
 
  Autres communes du canton
 
 
  Communes proches
 
 
  Départements français
01.Ain.  02.Aisne.  03.Allier.  04.Alpes-de-Haute-Provence.  05.Hautes-Alpes.  06.Alpes-Maritimes.  07.Ardèche.  08.Ardennes.  09.Ariège.  10.Aube.  11.Aude.  12.Aveyron.  13.Bouches-du-Rhône.  14.Calvados.  15.Cantal.  16.Charente.  17.Charente-Maritime.  18.Cher.  19.Corrèze.  21.Côte-d'Or.  22.Côtes-d'Armor.  23.Creuse.  24.Dordogne.  25.Doubs.  26.Drôme.  27.Eure.  28.Eure-et-Loir.  29.Finistère.  2a.Corse du Sud.  2b.Haute-Corse.  30.Gard.  31.Haute-Garonne.  32.Gers.  33.Gironde.  34.Hérault.  35.Ille-et-Vilaine.  36.Indre.  37.Indre-et-Loire.  38.Isère.  39.Jura.  40.Landes.  41.Loir-et-Cher.  42.Loire.  43.Haute-Loire.  44.Loire-Atlantique.  45.Loiret.  46.Lot.  47.Lot-et-Garonne.  48.Lozère.  49.Maine-et-Loire.  50.Manche.  51.Marne.  52.Haute-Marne.  53.Mayenne.  54.Meurthe-et-Moselle.  55.Meuse.  56.Morbihan.  57.Moselle.  58.Nièvre.  59.Nord.  60.Oise.  61.Orne.  62.Pas-de-Calais.  63.Puy-de-Dôme.  64.Pyrénées-Atlantiques.  65.Hautes-Pyrénées.  66.Pyrénées-Orientales.  67.Bas-Rhin.  68.Haut-Rhin.  69.Rhône.  70.Haute-Saône.  71.Saône-et-Loire.  72.Sarthe.  73.Savoie.  74.Haute-Savoie.  75.Seine.  76.Seine-Maritime.  77.Seine-et-Marne.  78.Yvelines.  79.Deux-Sèvres.  80.Somme.  81.Tarn.  82.Tarn-et-Garonne.  83.Var.  84.Vaucluse.  85.Vendée.  86.Vienne.  87.Haute-Vienne.  88.Vosges.  89.Yonne.  90.Territoire de Belfort.  91.Essone.  92.Hauts-de-Seine.  93.Seine-Saint-Denis.  94.Val-de-Marne.  95.Val-d'Oise.